Lire ses classiques

L’éducation actuelle laisse peu de place aux auteurs classiques… voire même aux contemporains.

Certes, même dans le pire des cas, on a toujours la possibilité de découvrir les auteurs « modernes » en suivant le bouche à oreille.. mais uniquement lorsqu’on est libéré de l’éducation obligatoire.

Il est peut être dommage de perdre autant de temps ! Au secondaire, j’ai ainsi subit Marguerite Duras, alors que j’ai dû attendre ma trentaine avant de découvrir Ayn Rand.

Et si je suis sur que René Barjavel est encore donné en lecture, je suis aussi certain que les romans de John Scalzi savent davantage captiver les jeunes lecteurs.

Mais que dire des classiques ? Je me suis récemment rendu compte que mon éducation avait arrêté les « classiques » aux « classiques français ». L’éducation secondaire reste très ethnocentrique en France.

Attention – je n’ai rien contre Proust ou Zola. Il n’y a que Hugo que je n’accroche pas. Et j’ai même relu avec beaucoup de plaisir le Rouge et le Noir il y a quelques temps. Mais même avec du Stendhal tout frais, j’ai trouvé ma culture incomplète.

Je suis alors tombé par hasard sur la Lettre de Thomas Jefferson à Peter Carr, où alors en poste à Paris, il conseille à son neuveu des classiques.

Une éducation classique comprend selon Jefferson, dans l’ordre :

1) Les lectures grècques

  • l’Histoire de la Grèce (Goldsmith)
  • Histoires (Hérodote)
  • Thucydides
  • Xenophontis Hellenica
  • Xenophontis Anabasis
  • Arrian
  • Quintus Curtius
  • Diodorus Siculus
  • Justin

2) Les lectures romaines

  • Livy
  • Sullust
  • Caesar
  • Cicero’s epistles
  • Suetonius
  • Tacitus
  • Gibbon

    3) La poésie

    • Virgil
    • Terence
    • Horace
    • Anacreon
    • Theocritus
    • Homer
    • Euripides
    • Sophocles

    4) Les lectures modernes

      • Milton’s Paradise Lost
      • Shakspeare
      • Ossian
      • Pope
      • Swift

      5) Les lectures sur la morale

      • Epictetus
      • Xenophontis Memorabilia
      • Plato’s Socratic dialogues
      • Cicero’s philosophies
      • Antoninus
      • Seneca

      Plutôt que de me plaindre des manques dans mon éducation, j’ai donc décidé de suivre les conseils que Jefferson jugeait bons pour son propre neveu.

      Grâce à google, ces lectures sont gratuites. Voici d’ailleurs les deux premiers que je suis en train de découvrir (il n’est jamais trop tard!) : The history of Greece (Google Livres) et Histoire (Google Livres)

      C’est sans doute un programme de lecture pour plusieurs années… mais au moins je ne pourrais plus me plaindre d’avoir une éducation déficiente sur les classiques !

      Pendant ce temps, continuerai à découvrir les auteurs contemporains sur le bouche à oreille, car je ne voudrais pas déshabiller Pierre pour habiller Paul !

Advertisements

About guylhem

guylhem.com
This entry was posted in Uncategorized and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s